Logo ENAP
Connexion

16 nov. 2018 Isabelle Bourgeois et Étienne Charbonneau titulaires de nouvelles chaires de recherche du Canada

Deux professeurs de l'ENAP, Isabelle Bourgeois et Étienne Charbonneau, ont respectivement été nommés titulaires de la Chaire de recherche du Canada en évaluation des programmes et des politiques et de la Chaire de recherche du Canada (CRC) en management public comparé.

La ministre fédérale des Sciences et des Sports, Kirsty Duncan, en a fait l’annonce officielle le 13 novembre en dévoilant les détails du Programme des chaires de recherche du Canada. Chaque chaire pourra compter sur une subvention de 100 000 dollars par année sur une période de cinq ans, renouvelable.

Les gouvernements disposent d’un outil essentiel lorsqu’ils désirent démontrer la pertinence et les résultats de leurs programmes et de leurs politiques : l’évaluation. Cependant, les organisations publiques n’ont pas toujours les capacités nécessaires pour produire des évaluations de qualité et les utiliser afin de prendre de meilleures décisions. 

Les travaux de la Chaire visent à éclairer les facteurs individuels et organisationnels qui influencent la production et l’utilisation de l’évaluation. L'un de ses aspects particulièrement novateurs sera la création d'un Laboratoire d'intervention en évaluation pour les organismes communautaires, qui permettra de jumeler étudiants-chercheurs et organismes. Les étudiants accompagneront les organismes lors d'une évaluation afin de les aider à développer leurs capacités en évaluation, et bénéficieront à leur tour d'une expérience d'évaluation sur le terrain.
Les travaux réalisés par l'équipe de recherche mobilisée par la Chaire contribueront ainsi à l'amélioration des processus décisionnels des organisations publiques tout en favorisant l'apprentissage organisationnel.

 

Le programme de recherche de la CRC en management public comparé porte sur la gestion telle qu’elle est pratiquée par les fonctionnaires responsables de la mise en œuvre des politiques et des programmes publics. À cette fin, la Chaire examine les comportements des gestionnaires publics face à des demandes parfois divergentes, voire contradictoires.

L’objectif central est de définir et de caractériser les pratiques et les outils de gestion susceptibles de mener à des améliorations de la performance dans le secteur public au Canada.

Les objectifs spécifiques de la Chaire sont de documenter et d’évaluer : les meilleures pratiques au gouvernement fédéral et ailleurs qui peuvent être exploitées pour améliorer la performance, la portée et l’influence de la recherche canadienne sur l’administration publique et finalement, l’interaction entre de nouveaux moyens d’imputabilité et l’appui et la confiance de la population envers les organisations gouvernementales.